BIENVENUE SUR UNE FAMILLE DE LUMIERE

Extraits : Le livre du bonheur - Marcelle Auclair

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Extraits : Le livre du bonheur - Marcelle Auclair

Message  roseblanche le Dim 05 Mar 2017, 12:08 pm


Je vais vous mettre des extraits de temps en temps, de ce livre que j'ai repris dernièrement. L'auteur nous livre qu'il est mieux de ne lire qu'un chapitre par jour. Ils sont très courts, quelques lignes. A appliquer au cours de la journée ou également, vous pouvez lire le soir avant de vous endormir en pensant aux connaissances acquises et les appliquer dans la journée du lendemain. C'est la méthode la plus fructueuse.


anges

VOUS POUVEZ ETRE HEUREUX
La joie, l'amour, la santé, l'abondance, la concorde, la paix, le bonheur, sont de ce monde. Vous qui souffrez, vous qui vous débattez dans les difficultés quotidiennes et qui vivez dans la terreur de l'avenir, ne voyez pas dans cette affirmation une insulte à vos malheurs : mon but est de vous aider à découvrir en vous-même la source de tous les biens.
   Vous croyez, n'est-ce pas, en l'existence de l'électricité ? Vous y croyez parce que des savants l'ont révélée, parce que des ingénieurs ont aménagé des centrales et que des électriciens ont posé des fils, des commutateurs, des prises : vous n'avez qu'à appuyer sur un bouton pour que la lumière soit. Mais supposez un enfant qui s'amuserait à vouloir faire lui-même une installation électrique : il n'obtiendrait que de fortes décharges dans ses mains, à moins qu'il ne mette le feu à la maison ; il risquerait même de s'électrocuter. De lumière, point. En conclurait-on que l'électricité n'existe pas ?
   Il en est de même du bonheur. Comme tout au monde, comme la force électrique, comme la pesanteur, comme le son, le bonheur est, et il a ses lois. Ces lois, nous passons notre vie à les enfreindre et nous nions le bonheur avec une apparence de raison puisque dans ces conditions il nous est effectivement impossible d'être heureux. Voici la loi essentielle : la pensée crée — la parole crée.
   La pensée, la parole, la lumière, de même que le son, forment des vibrations toutes puissantes. Pensez joie, amour, santé, abondance, paix, et non seulement il émanera de vous des ondes bienfaisantes, mais vous vous attirerez tout ce qui est conforme à ce radieux programme. Par contre, entretenez des idées de maladie, de découragement, répétez plusieurs fois par jour : « Je n'ai pas de chance... Personne ne m'aime... Je ne sortirai jamais de mes difficultés... » et non seulement vous construirez une muraille entre le bonheur, la réussite, et vous, mais vous attirerez les calamités comme le paratonnerre attire la foudre.

Application : Ces brèves notions suffisent pour aujourd'hui. La première application sera un simple contrôle : remarquez combien de fois dans la journée vous niez en pensée et en paroles ce que pourtant vous désirez le plus au monde ; vous aurez la surprise de constater que vous assenez, parfois plusieurs fois par minute, le coup de massue de la négation à votre espoir.
 
Source : Extrait "Le livre du Bonheur" - Marcelle Auclair
avatar
roseblanche

Nombre de messages : 2258
Age : 50
Réputation : 3
Points : 5440

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Extraits : Le livre du bonheur - Marcelle Auclair

Message  spodan le Dim 05 Mar 2017, 7:35 pm

ben il a drôlement raison , merci de ce partage de ce livre Rose .....


avatar
spodan

Nombre de messages : 6307
Age : 55
Réputation : 6
Points : 11273

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Extraits : Le livre du bonheur - Marcelle Auclair

Message  roseblanche le Dim 12 Mar 2017, 12:08 pm

De rien Spodan

Un autre extrait que voici : 


BRANCHEZ-VOUS SUR LES ONDES DU BONHEUR
Encore une comparaison pour vous aider à mieux comprendre : estimez-vous qu'il y a seulement cent ans, on eût cru aisément qu'il suffirait un jour de tourner un bouton sur une petite boîte pour entendre à Paris une romance chantée à New York ou à Moscou ?
On peut comparer notre cerveau à un appareil de télévision infiniment plus perfectionné que tous ceux que nous connaissons, infiniment plus sensible et plus puissant. Or, lorsqu'à la radio vous voulez entendre de la musique, vous ne prenez pas le poste qui émet une marche funèbre. Et pourtant, la plupart des hommes et des femmes branchent en permanence leur pensée sur des ondes négatives de ruine, de deuil, de maladie, de malheur, et s'étonnent de ne pas recevoir une émission positive et joyeuse.
Il n'est pas un être humain, à l'époque actuelle, qui ne soit en proie à d'innombrables difficultés ; et nos difficultés personnelles ne sont rien en comparaison du désarroi universel, des menaces qui pèsent sur l'humanité tout entière. Cette situation a un avantage : elle est celle du nageur qui touchant le fond de la mer, donne un vigoureux coup de pied pour remonter à la surface. peut-être faut-il avoir atteint le fond de la détresse pour vouloir enfin passionnément en sortir.
C'est ce que vous allez faire. Comment ? En prenant la décision sans réplique de changer toutes vos habitudes de pensée et de parole ; de négatives, pensées et paroles vont devenir positives ; de destructives, pensées et paroles vont devenir constructives.
A ce prix, vous obtiendrez la paix intérieure et tout ce qui conditionne le bonheur ; vous rayonnerez la paix et le bonheur autour de vous.
Cela ne se fera pas en un jour, car vous avez des centaines d'habitudes nouvelles à acquérir. mais apprend-on en un jour à parler une langue étrangère ou à jouer d'un instrument ?
Il est une chose que je puis vous affirmer : si vous vous attachez à opérer en vous cette transformation, vous serez, en quelque temps, entièrement transformé, et vous connaîtrez une plénitude de joie dont vous n'avez aucune idée.

Application : Aujourd'hui, chaque fois que vous vous surprendrez à nier le bonheur, faites mentalement le geste de tourner le bouton de la télé ou radio, pour "prendre" les vibrations heureuses. 
L'esprit en vous est l'artisan de votre bonheur."
 
Source : Extrait "Le livre du Bonheur" - Marcelle Auclair
avatar
roseblanche

Nombre de messages : 2258
Age : 50
Réputation : 3
Points : 5440

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Extraits : Le livre du bonheur - Marcelle Auclair

Message  spodan le Dim 12 Mar 2017, 7:38 pm

Je tourne et retourne ce bouton mais es ce j'entend la même chose qu'a new York ou MOscou .....
avatar
spodan

Nombre de messages : 6307
Age : 55
Réputation : 6
Points : 11273

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Extraits : Le livre du bonheur - Marcelle Auclair

Message  MichèleM le Lun 13 Mar 2017, 5:58 pm

anges .. J'ai lu un de ces livres mais y a si longtemps
que je ne sais plus le titre mais c'était d'ordre spirituel aussi
Je suis désolée rose mais je ne peux pas tout lire tes textes
pas de temps assez il me faudrait ajouter 12 heures aux 24 LOL
 Ondes Positives  tendrement
avatar
MichèleM

Nombre de messages : 16875
Age : 69
Réputation : 16
Points : 35942

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Extraits : Le livre du bonheur - Marcelle Auclair

Message  roseblanche le Dim 02 Avr 2017, 7:24 pm

LA PENSEE GERME
Il n'est rien autour de vous qui n'ait d'abord été une pensée. Vous ne faites rien que vous n'ayez pensé d'abord. Ce livre que vous tenez à la main n'existerait pas s'il avait d'abord été une pensée, un projet. Le moindre de vos gestes naît d'une pensée, chacun des événements de votre vie a sa source dans une pensée. les fonctions mêmes qui s'accomplissent en nous sans l'aide de la pensée sont influencées par la pensée : votre digestion est gênée par une pensée anxieuse, votre respiration altérée par la simple idée d'une oppression. Chaque pensée est une graine appelée à germer, à pousser, à fleurir, à donner des fruits. Or, que font la plupart des gens ? Ils agissent comme un jardinier fou qui sèmerait de la mauvaise herbe et s'étonnerait de ne pas récolter du blé. vous semez des pensées de pauvreté, de discorde, de maladie, et vous vous étonnez de ne pas récolter tous les bonheurs du monde. 
Vous n'êtes pas satisfait de votre existence, de votre verger ? Il est envahi par les ronces, improductif, aride ? Vous accusez le destin ? Au lieu de désespérer, posez-vous sérieusement une question : "Quelles pensées ai-je semées ?" Etes-vous certain de n'avoir admis dans votre terrain intérieur que des pensées d'amour, vous qui vous lamentez de n'être pas aimé ? Etes-vous sûr de ne laisser germer en vous qu'indulgence, vous qui vous affligez d'être traité sans miséricorde ? Pouvez-vous loyalement dire que vous avez fait de copieuses semailles de pensées de succès, vous dont l'existence est un perpétuel échec ?
Tout prend naissance dans notre pensée. Les événements n'ont d'importance que dans la mesure où nous leur permettons de déposer en nous des pensées négatives, destructives. Connaissez-vous un champion de quoi que ce soit qui se présente à l'épreuve avec la certitude d'être battu ? Les sportifs le savent : après une défaite occasionnelle, il faut prendre une revanche immédiate, afin de ne pas laisser l'idée de l'insuccès prendre racine. De même, faites bonne garde. Reconnaissez que ceux dont vous admirez la réussite gardent dans les difficultés une espérance inébranlable. 
Application : Imaginez votre monde intérieur comme un champ dans lequel chacune de vos pensées va germer. Contrôler les sentiments et les idées qui vous traversent : "Quels fruits cette pensée va-t-elle donner ?" Lorsque ces fruits ne sont pas de ceux que vous aimeriez cueillir, arrachez sans faiblesse la mauvaise petite graine... et remplacez-là par la pensée opposée.
Une douce obstination transformera plus vite  que vous ne pouvez le croire un désert broussailleux en un verger magnifique.
 
Source : Extrait "Le livre du Bonheur" - Marcelle Auclair


anges
avatar
roseblanche

Nombre de messages : 2258
Age : 50
Réputation : 3
Points : 5440

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Extraits : Le livre du bonheur - Marcelle Auclair

Message  spodan le Dim 02 Avr 2017, 7:47 pm

plein de bonne choses merci beaucoup .....


avatar
spodan

Nombre de messages : 6307
Age : 55
Réputation : 6
Points : 11273

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Extraits : Le livre du bonheur - Marcelle Auclair

Message  roseblanche le Lun 24 Avr 2017, 2:24 pm

MichèleM a écrit:
anges .. J'ai lu un de ces livres mais y a si longtemps
que je ne sais plus le titre mais c'était d'ordre spirituel aussi
Je suis désolée rose mais je ne peux pas tout lire tes textes
pas de temps assez il me faudrait ajouter 12 heures aux 24 LOL
 Ondes Positives  tendrement

Oui c'est un livre qui date de très longtemps, il a été réédité plusieurs fois ensuite, j'étais tombée dessus, enfin sur un article un jour et je me le suis procurée. L'édition que j'ai date quand même de 1954, je l'avais acheté sur Price Minister et il existe une édition plus récente, enfin de 2004.
En fait le livre comporte deux livres que Marcelle Auclair avait écrit il y a longtemps : Le bonheur est en vous et la pratique du  bonheur. En fait à la base, le bonheur est en vous était une brochure en 1938 puis à la demande des lectures, elle a écrit les deux livres qui maintenant, sont regroupés en un seul. voila la petite histoire.


Et je comprends le fait que tu ne peux pas tout lire en une journée, c'est pareil pour tout le monde je pense. On découvre au fil du temps les posts.

anges
avatar
roseblanche

Nombre de messages : 2258
Age : 50
Réputation : 3
Points : 5440

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Extraits : Le livre du bonheur - Marcelle Auclair

Message  roseblanche le Lun 24 Avr 2017, 2:26 pm

QUI ETES-VOUS ?
Qui sommes-nous ?
D’abord : que voit-on de nous ? Nos vêtements. Il y a des gens qui nous jugent d’après la façon dont nous sommes habillés. Il en est d’autres qui savent admirer une fille bien faite malgré une robe mal coupée. Il en est d’autres encore qui, quel que soit l’habit, quelle que soit la beauté ou la laideur du corps, estiment les humains d’après leur intelligence, leurs talents, leur sensibilité, leur caractère.
Intelligence, talents, sensibilité, caractère, sont invisibles à l’œil : on ne peut les déceler que d’après la manière d’être, les œuvres, le comportement, la conversation. Leur ensemble constitue la personnalité.
         Auquel de ces trois aspects – habits, corps, personnalité – pensons-nous lorsque nous disons « moi », lorsque nous disons « je suis » ?
Celui ou celle qui dirait « moi » en pensant à son veston ou à sa robe se contenterait d’une existence bien éphémère. Et pourtant, il est des gens qui donnent une telle importance au vêtement qu’ils ont honte d’eux-mêmes lorsqu’ils ne sont pas bien vêtus.
Beaucoup de gens disent « moi » en pensant à leur corps : Faust a vendu son âme au diable pour retrouver un corps jeune.
Mais le corps lui-même obéit à la sensibilité, à l’intelligence : une forte émotion peut le tuer, un vif intérêt moral ou intellectuel, lui rendre la vigueur. L’intelligence peut garder sa lucidité, alors que le corps décline. Lorsque nous disons « moi », c’est souvent à cet ensemble de facultés, à notre intellect, à notre personnalité, que nous pensons.
Est-ce là tout ? Les croyants reconnaissent en eux l’existence d’une âme. « Le principe immatériel de la vie », dit le dictionnaire. L’âme peut être souillée par le péché – par l’erreur.
Quelqu’un a dit que le corps est le fourreau de l’âme, qui est elle-même le fourreau de l’esprit.
Car il est l’étincelle de la force créatrice en nous, notre vrai « Moi », notre Moi invisible et parfait. Lorsque nous prenons conscience de son existence, il exerce son radieux empire sur tout ce que nous sommes, depuis le corps  physique jusqu’à l’âme immatérielle. Il a nom Esprit. C’est à ce Moi que fait allusion celui qui a compris ce merveilleux secret : le bonheur est en Moi.
Ce Moi réel invisible et parfait conditionne notre santé, notre longévité, aussi bien que la prospérité de nos affaires, l’harmonie de notre existence et celle du monde dans lequel nous vivons.  N’oubliez pas ce Moi réel invisible et parfait, nous aurons souvent l’occasion d’en reparler.
Application : Vous êtes bien d’accord que de beaux vêtements, un corps sain, une vive intelligence ne suffisent pas à notre bonheur ? Il y a donc en vous quelque chose de plus que les apparences et la personnalité ? Prenez conscience de l’existence de votre Moi réel invisible et parfait, l’Esprit en vous, étincelle de la force créatrice qui fait que le monde est monde.
 
Source : Extrait "Le livre du Bonheur" - Marcelle Auclair
anges
avatar
roseblanche

Nombre de messages : 2258
Age : 50
Réputation : 3
Points : 5440

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Extraits : Le livre du bonheur - Marcelle Auclair

Message  spodan le Lun 24 Avr 2017, 7:19 pm

il avais entièrement raison merci beaucoup rose ....


avatar
spodan

Nombre de messages : 6307
Age : 55
Réputation : 6
Points : 11273

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Extraits : Le livre du bonheur - Marcelle Auclair

Message  roseblanche le Jeu 18 Mai 2017, 9:03 am

BANNIR LA PEUR
   La pensée crée. Nous attirons l'objet de nos pensées. Donc, nous créons et attirons ce que nous désirons, mais aussi ce que nous redoutons. Peut-être même attirons-nous ce que nous redoutons plus efficacement que ce que nous désirons, car le doute se mêle presque toujours à notre espoir, tandis que l'espoir ne luit que trop faiblement au milieu de nos craintes.
   Il faut bannir la peur à tout prix. Récemment encore un médecin à qui je demandais si je pouvais aller voir une amie qui avait la scarlatine me répondit : « Allez-y, si vous n'avez pas peur... ». La peur crée en nous une débandade physique et morale qui nous met à la merci de toutes les calamités.
   Vos ennuis, vos échecs, vos maladies sont nés de la peur. Nos plus graves tourments en découlent aussi. Qu'est-ce que la jalousie, sinon la peur de perdre l'être aimé, l'agressivité, sinon la peur d'être attaqué ? Nous vivons, sans y prendre garde, dans la crainte, nous nous entourons d'ondes négatives en prononçant cent fois par jour le mot « peur » : « J'ai peur d'être en retard... », « j'ai peur de déplaire... », « j'ai peur de rater ceci, de manquer cela... » Chacune de ces locutions familières apporte sa petite pierre au mur de plus en plus haut et de plus en plus épais qui nous enferme dans la médiocrité et le chagrin. 
   Luttez contre la crainte, non seulement pour vous-même, mais pour votre entourage et le monde tout entier. Imaginez ce que serait la terre si soudain chacun de ses habitants, du menu peuple aux dirigeants, cessait d'obéir à la peur ! Du même coup, la haine disparaîtrait, les conversations entre puissances, les accords, les échanges fructueux, deviendraient possibles, et la paix régnerait, escortée par l'abondance et le bonheur. Chassez la peur, remplacez-la par la foi tenace en la puissance de l'esprit créateur de tout bien : Il n'est que de le laisser agir. Ce sont nos inquiétudes qui lui font obstacle.
   Dans les grandes choses comme dans les petites, ne négligeons pas les menus circonstances, qui sont les plus fréquentes. Telle la jeune femme qui apprit pendant ses vacances qu'elle ne retrouverait pas sa situation en rentrant. Je lui téléphonai : « Qu'allez-vous faire ? « Elle me répondit en riant : « Rien pour l'instant. J'ai besoin de passer des vacances reposantes. Je maintiens mon moral au beau fixe, c'est l'essentiel. Je me mettrai, dès la rentrée, à chercher un emploi dont j'affirme d'avance qu'il sera excellent. » Cela se passa, en effet, selon ce que sa parole et sa pensée l'avaient crée : elle n'avait pas détruit ses possibilités par l'inquiétude et la peur.

Application :  Chaque fois que vous serez sur le point de dire machinalement : « J'ai peur de ceci... J'ai peur de cela... », mordez-vous la langue, et hâtez-vous d'affirmer de tout votre cœur, de toute votre âme, de tout votre esprit : « Je n'ai rien à craindre, L'Esprit en moi veille, j'ai tout à espérer ».
 
Source : Extrait "Le livre du Bonheur" - Marcelle Auclair
avatar
roseblanche

Nombre de messages : 2258
Age : 50
Réputation : 3
Points : 5440

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Extraits : Le livre du bonheur - Marcelle Auclair

Message  spodan le Jeu 18 Mai 2017, 7:55 pm

je n'es pas évident d'y pensé sur le moment n'es ce pas mais merci de le rappeler Rose.....


avatar
spodan

Nombre de messages : 6307
Age : 55
Réputation : 6
Points : 11273

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Extraits : Le livre du bonheur - Marcelle Auclair

Message  roseblanche le Sam 27 Mai 2017, 3:39 pm

A DOUZE MOIS, VOUS IGNORIEZ LA CRAINTE 
 Avez-vous songé au courage que montre un enfant d’un an ? Pour faire son premier pas, monter sa première marche, il lui faut autant d’audace qu’à un adulte pour plonger de vingt mètres de haut ou pour se risquer au sommet d’une montagne. Les petits enfants sont de grands aventuriers. Mais, regardez-les grandir, ou, plus exactement, regardez tomber dans ces âmes résolues les germes de la crainte, et constatez l’effet produit.
Entendez la mère : « Fais attention, tu vas te faire mal ! Pourvu qu’il ne se soit rien cassé ! » La grand-mère : « Cet enfant va se tuer ! » La grande sœur : « Tu vas t’enrhumer ! ». Est-il en larmes après une chute ? Les clameurs dont on l’entoure feraient mourir d’émotion un homme de sensibilité moyenne. Plus tard, le père rentre en jeu : « Jamais tu n’apprendras à lire !  Tu es idiot, mon pauvre petit ! ». Jusqu’au jour où l’épouvantail des examens ratés est quotidiennement agité devant le lycéen morfondu. Si une solide constitution physique et un équilibre psychique à toute épreuve ne l’ont pas mis hors d’attente, le pauvre gosse aura acquis pour toujours la peur de tomber malade, d’échouer, de se blesser, d’être ridicule, la peur de vivre, la peur de mourir, sans préjudice de toutes les autres formes de la peur dont la plus banale est la timidité. Et le tout constituera d’épais remparts entre le bonheur et lui.
J’ai attiré votre attention sur l’enfance pour que vous compreniez bien que la peur ne nous est pas naturelle ; elle est acquise, ou, plus exactement, elle nous a été imposée par l’angoisse de nos ascendants. Concluez vous-même : puisqu’elle est acquise, il est d’autant plus possible de nous en libérer. Il faut de la patience, car on n’anéantit pas en un jour les habitudes inculquées au cours de longues années. Mais on y parvient très bien.
Si vous avez des enfants, vous leur donnerez deux fois la vie en attisant en eux la vaillance et l’espoir, au lieu de les étouffer. Car la peur est le contraire de la prudence et de l’esprit de prévision. Si Gribouille n’avait pas eu peur de quelques gouttes de pluie, il ne se serait pas mis dans l’eau jusqu’au cou, la prudence lui eût simplement suggéré de se mettre à l’abri.
Application : Chaque fois que vous pensez : « Je suis incapable… », ou « Je vais être malade », ou « Je vais encore rater cette affaire », répliquez intérieurement à chacun des membres de votre famille qui ont infusé la peur en vous : « Tu te trompes, je suis intelligent », ou « j’ai tout en moi pour réussir ». C’est ainsi, pensée positive immédiatement opposée à la pensée négative, parole constructive apportant son démenti à la parole destructrice, que vous retrouverez la confiance en vous et en l’existence.
 
Source : Extrait "Le livre du Bonheur" - Marcelle Auclair
avatar
roseblanche

Nombre de messages : 2258
Age : 50
Réputation : 3
Points : 5440

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Extraits : Le livre du bonheur - Marcelle Auclair

Message  spodan le Dim 28 Mai 2017, 9:19 am

j'ai tout en moi pour réussir merci .....


avatar
spodan

Nombre de messages : 6307
Age : 55
Réputation : 6
Points : 11273

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum