BIENVENUE SUR UNE FAMILLE DE LUMIERE

VINAIGRE DE CIDRE

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

VINAIGRE DE CIDRE

Message  MichèleM le Jeu 12 Fév 2015, 7:45 pm

soigner
avec le vinaigre de cidre


Sans intérêt Intérêt faible Intérêt moyen IntéressantTrès intéressant
3 avis
rédigé le 25 février 2014 à 18h10
Dominique Vialard
Vinaigre de cidre



Aujourd'hui, pour la plupart des gens, le vinaigre n'évoque que la sauce vinaigrette. Mais au-delà de ses qualités gustatives, sait-on encore comment cet ingrédient s'est imposé à tous dans l'alimentation d'abord et dans la trousse à pharmacie familiale ensuite ?
Trois qualités fondamentales ont imposé le vinaigre dans les foyers des nos aînés : il était indispensable à la conservation des aliments, il facilite la digestion, c'est un produit antiseptique de première main. C'est à ce titre, et bien d'autres qu'il a été inscrit au Codex en 1748 et vendu très longtemps chez les apothicaires.

Votre cuisine, c'est votre pharmacie

Si tout vinaigre est bon par définition, le vinaigre de cidre sort du lot. Ses particularités en font :

  • un grand tonique du système nerveux et du c?ur, anti-fatigue,
  • un nettoyeur et régénérant cellulaire,
  • un reminéralisant hors-pair,
  • un stimulant digestif,
  • un immunostimulant,
  • un anti-cholestérol...

Rhume, troubles circulatoires, intestinaux, hypertension, problèmes de pieds ou de peau, douleurs articulaires ou musculaires, coups de soleils et piqûres d'insectes... le vinaigre est bon pour tout. Et pour en tirer le meilleur, il suffit d'y associer quelques ingrédients de base comme le miel qui, tous, sont à votre portée. Sans compter les mille recettes de beauté que vous pouvez concocter avec ce vinaigre. On n'attrape peut-être pas des mouches avec du vinaigre mais on se refait sûrement la cerise, et gratis ! Lisez ce mail jusqu'au bout, je vous livre plusieurs recettes très simples qui pourront sans doute soulager un certain nombre de vos maux quotidiens.

Le secret du vinaigre : une soupe de microbes et trois acides

La formation du vinaigre est un phénomène naturel dû à l'oxydation de l'éthanol des boissons alcoolisées par un processus de fermentation acétique. Les Anciens savaient reproduire ce phénomène en utilisant « la mère à vinaigre », ce voile gélatineux qui se forme à la surface du vin avec le temps. On ignorait alors que cette fermentation acétique est le fait d'une bactérie Acetobacter suboxydans.
Très sociable, elle se développe ultra rapidement en s'associant avec ses consoeurs pour former un biofilm. On sait depuis peu que d'autres bactéries cousines ont ce pouvoir acétifiant. Le résultat final se distingue par un concentré d'éléments-trace mais surtout par sa concentration en acides : acétique principalement (5 à 8%), et acides tartrique et citrique en quantité variable.
L'acide acétique fait du vinaigre un détergent domestique mais c'est aussi, pour l'essentiel, cet acide qui lui confère ses qualités bactéricides et médicinales.

Pourquoi de cidre ?

L'acide acétique expliquant les vertus désaltérantes, désinfectantes et curatives du vinaigre, l'origine de ce dernier, me direz-vous, importe peu. Pourtant, c'est le vinaigre de cidre qui est généralement employé comme remède. Pourquoi ?
Comme d'autres, le vinaigre de cidre est très riche en phosphore, calcium, magnésium, soufre, fluor, fer, bore et silice qui, l'un dans l'autre, contribuent à son pouvoir énergisant et curatif. Mais on aurait tort d'ignorer les particularités du vinaigre de cidre dues à la teneur en acides essentiels, enzymes et surtout à son impressionnante teneur en potassium (jusqu'à 1 g par litre).
Le potassium est à nos tissus mous ce que le calcium est à nos tissus durs. Il joue un rôle-clé dans le liquide intracellulaire et pour le maintien de l'équilibre acido-basique. C'est un excellent antidote à la pollution, à l'empoisonnement médicamenteux et vaccinal et à l'alimentation déséquilibrée qui attaquent notre équilibre acido-basique au point d'entraîner de nombreux désordres, de la thrombose au cancer. Alors tant qu'à sortir 3 ou 4 euros de sa poche, autant choisir du vinaigre de cidre. Bio et non pasteurisé !
Ajoutons que le vinaigre est très riche en antioxydants. Il contient environ 600 mg/l de composés phénoliques


 
avatar
MichèleM

Nombre de messages : 17530
Age : 70
Réputation : 16
Points : 37182

Revenir en haut Aller en bas

Re: VINAIGRE DE CIDRE

Message  spodan le Ven 13 Fév 2015, 6:36 am

Intéressant merci ....
avatar
spodan

Nombre de messages : 6777
Age : 55
Réputation : 6
Points : 12082

Revenir en haut Aller en bas

SUITE VINAIGRE DE CIDRE

Message  MichèleM le Ven 13 Fév 2015, 6:30 pm

Le vinaigre de cidre se range... dans la pharmacie !
Le 07 octobre 2011 à 16h20 - Mis à jour le 06 mai 2014 à 12h06 - par Catherine Cordonnier
Partagez

Anti-infectieux, bon pour la peau, digestif, antibactérien, le vinaigre de cidre est même une pharmacie à lui tout seul ! Nos recettes pour apprendre à l'utiliser autrrement qu'en cuisine.

Sommaire

Le vinaigre facilite la digestion

Composé à 95 % d'eau, le vinaigre apporte une quantité négligeable de calories : à peine 2 par cuillère à soupe. De plus, sa saveur acidulée agissant comme un exhausteur de goût, il permet de diminuer la quantité de sauce destinée à relever les plats. "Il facilite aussi la digestion des aliments auxquels il est associé, souligne le Dr Pierre Dukan, nutritionniste. Grâce à son action protéolytique et émulsifiante, il prédigère les protéines et facilite la dégradation des graisses." Une propriété qui atténue la saveur trop grasse de certains aliments, comme les fritures et les poissons gras...

Mais comment faire son choix ?
"Celui de cidre fait probablement partie des meilleurs, répond le Dr Dukan. Il allie l'intérêt de la fermentation et les qualités nutritionnelles de la pomme, tout en apportant un peu de bêta-carotène." Faute d'études suffisamment étayées, on ne peut pas affirmer qu'il possède une action amincissante, mais les travaux réalisés jusqu'à maintenant tendent à montrer une action positive sur le taux de "mauvais" cholestérol et sur le poids.
Le vinaigre de vin conserve, quant à lui, une partie des nutriments du raisin : magnésium, calcium, potassium, polyphénols... La bonne idée : en choisir plusieurs et les utiliser en alternance.

Le vinaigre de cidre est anti-bactérien

Son acidité lui confère également une puissante action antibactérienne. "Quand on fait mariner une pièce de gibier dans une préparation à base de vinaigre, explique le Dr Dukan, la quasi-totalité des microbes est détruite. Voilà pourquoi on l'utilise avec des aliments crus : saumon cuit en gravlax (mariné à l'aneth), sushis, crustacés... "
Mais attention à son action sur les légumes : en prédigérant la cellulose de la salade verte, il peut rendre cette dernière toute raplapla en quelques dizaines de minutes. Enfin, tordons le cou à une idée reçue : son acidité n'entraîne pas d'aigreurs et ne fait pas mal à l'estomac. Celui-ci produit des sucs beaucoup plus acides que le vinaigre lui-même. Pas de restriction sauf en cas d'ulcère sévère, de gastrite ou de reflux gastro-oesophagien.



5 remèdes de grand-mère avec le vinaigre de cidre

Nos grands-mères aimaient le vinaigre et l'utilisaient non seulement pour assaisonner les salades mais surtout pour tous les petits maux du quotidien. Leur "chouchou" dans la grande famille des vinaigres était sans nul doute le vinaigre de cidre, riche en minéraux (notamment le potassium, chlore, calcium, soufre, fer fluor, silicone), en vitamines, en acides aminés et en oligoéléments. Leurs recettes :
Démangeaisons : le vinaigre de cidre dont le pH est proche de celui de la peau, apaise les irritations cutanées. A appliquer directement sur les piqûres de moustique, par exemple, ou (si l'on a la peau sensible) dilué dans l'eau du bain.
Bains de bouche : le vinaigre de cidre, toujours lui, rafraîchit la bouche en éliminant les bactéries responsables de la mauvaise haleine.
Cystites : c'est encore le vinaigre de cidre qui contribue à la prévention des infections urinaires car, en acidifiant les urines, il empêche le développement des bactéries. Pour une réelle efficacité préventive, boire chaque jour un verre d'eau additionné d'une cuillère à soupe de vinaigre de cidre et éventuellement d'une cuillère de miel.
Hoquet : en cas de hoquet, buvez sans respirer trois gorgées d'eau tiède additionnée de vinaigre ou croquez un sucre imbibé de vinaigre.
Rhume : dans ce cas, le cidre s'utilise en inhalation. Mélangez deux à trois cuillères à soupe de vinaigre de cidre pour un grand bol d'eau bouillante. Se couvrir la tête au-dessus du bol et respirer les vapeurs.
Transpiration excessive : le vinaigre possédant (aussi) une action régulatrice du mécanisme de sudation, nos grands-mères conseillaient de se badigeonner les aisselles avec du vinaigre de cidre en cas de transpiration excessive. Mais, côté parfum, on préfère quand même les déos !


 
avatar
MichèleM

Nombre de messages : 17530
Age : 70
Réputation : 16
Points : 37182

Revenir en haut Aller en bas

Re: VINAIGRE DE CIDRE

Message  spodan le Sam 14 Fév 2015, 8:17 am

mais pourquoi n'en  parle  t'on pas du tout  ,  je pense  que comme dans tout  y a du vrais et du faux non....
avatar
spodan

Nombre de messages : 6777
Age : 55
Réputation : 6
Points : 12082

Revenir en haut Aller en bas

Re: VINAIGRE DE CIDRE

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum